La vieille charité ( Marseille , Bouches du Rhônes )

Publié le par Christel

C'est en 1640, suite à l'édit royal sur "l'enfermement des pauvres et des mendiants", que la Ville de Marseille, propriétaire d'un terrain situé près de la cathédrale de la Major sur le versant nord de la butte des moulins, décide de la construction de la Vieille Charité pour y accueillir les gueux. Mais le projet piétine et c'est seulement en 1670 que Pierre Puget, architecte du Roi et enfant du quartier, entame une de ses plus grandes réalisations.

L'ensemble architectural surprend par sa parfaite unité de style et sa cohésion fonctionnelle. Construit en pierre rose et blanche de la carrière de la Couronne (petite localité au nord de Marseille), l'ensemble de la Vieille Charité se compose de quatre ailes de bâtiment fermées sur l'extérieur et ouvertes sur une cour rectangulaire par des galeries sur trois niveaux qui rythment élégamment la vie à l'intérieur de l'édifice au centre de la cour, une chapelle à coupole ovale dans le meilleur goût baroque.

On remarquera l'allure classique du fronton, dans le style Second Empire, qui reprend le thème de la Charité accueillant les enfants indigents, entourés par deux pélicans qui les nourrissent.
Pendant plus d'un siècle, la Charité reçoit les gueux de la ville. Puis, après la révolution et jusqu'à la fin du XIXe siècle, la Charité sera un hospice réservé aux enfants et aux vieillards. En 1905, le bâtiment est occupé par l'armée et servira plus tard de logement social.Au début des années 40,

Le Corbusier remarque l'édifice et dénonce son état d'abandon. C'est en 1961 que la Ville de Marseille décide de la restauration de ce monument qui s'achèvera en 1986.
Aujourd'hui le Centre de la Vieille Charité abrite plusieurs structures multi-culturelles : le Musée d'Archéologie Méditerranéenne, le Musée des Arts Africains, Océaniens, Amérindiens, des expositions temporaires et une salle de cinéma -Le Miroir- gérées par la Direction des musées de Marseille qui elle-même se situe dans le centre, une librairie et une cafétéria.

D'autres organismes culturels se sont établis à la Vieille Charité : le C.I.P.M. (Centre International de la Poésie de Marseille), l'I.N.A. (Institut National de la Communication Audiovisuelle), le C.N.R.S (Centre National de la Recherche Scientifique), l'E.H.E.S.S. (Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales).

 

Commenter cet article